Accueil > L'établissement > Objectifs > Le projet d'établissement

Le projet d'établissement

070628120337_photo-007.jpg
"Agir ensemble "

Une ambition forte pour les 5 années à venir


En présentant son nouveau Projet d’établissement pour les années 2011-2015, le groupe hospitalier Paul Guiraud entend confirmer voire consolider :

1- Les réalisations inscrites dans le CPOM, signé en 2007 – Restructuration de l’offre de soins par la relocalisation des secteurs au plus près des lieux de viedes patients ;  Organisation des complémentarités avec les services d’accueil d’urgence des hôpitaux de référence et du travail en réseau ; Mise en place destructures médico-sociales ; Création de structures de soin spécialisées, dédiées aux personnes sous main de justice.

et mieux répondre aux besoins de la population desservie tels qu’ils sont analysés à partir :
- des données définies dans les orientations nationales (Plan de santé mentale) et régionales (volet psychiatrique du SROS III, projets médicaux deterritoire, plan sur le handicap, addictions, et PSRS), mais aussi des données internes de l’établissement (Activités DIM et Etudes longitudinales des patients au long cours de la DOSS) ;
- d’une analyse des besoins en regard du contexte et des données environnementales franciliennes, notamment des déterminants sociaux et économiques de la santé, de l’évaluation de l’activité médicale ;
- des demandes exprimées par les usagers ou leurs représentants à travers les enquêtes- questionnaires, la gestion des plaintes et les médiations suivies par la Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la Prise en Charge (CRUQPC) et leur participation à la vie de l’établissement, notamment dans les instances en charge du suivi de la qualité ;
- et des projets et programmes de soins que définissent les équipes au bénéfice du patient.


2 - La reconfiguration de l’offre de soins à initier dans le cadre de cette analyse détermine les orientations stratégiques médicales et de soins, socio- éducatives et médico-sociales : socle commun de l’axe principal d’amélioration de la qualité de la prise en charge du patient, tout au long de son parcours de soins, et objectif structurant d’une dynamique de mobilisation des ressources humaines dans la réalisation de ce projet collectif.

3 - La mission de psychiatrie de service public, implique une réponse complexe et globale aux besoins : de prévention, de promotion de la santé mentale, d’éducation thérapeutique, de diagnostic de première ligne, de permanence de soins et de prises en charges spécifiques, d’accompagnement médicosocial au long cours vers le recouvrement de plus d’autonomie, de transfert d’expertise, d’enseignement et de recherche.
Elle est organisée à 3 niveaux de soins - du secteur aux services spécialisés et à vocation transversale et/ou régionale- selon les principes d’une gestion efficiente du parcours de soins où la fluidité entre les filières d’amont et d’aval et une proximité des structures de soins des lieux de vie, sont maintenues voire développées.
Dans une logique d’interdépendance et de complémentarité, cette recomposition se décline à la fois en territoires et en réseaux tant pour l’intra et l’extra hospitalier que pour des activités structurantes et transversales. Les partenariats et les réseaux viennent renforcer les liens intersectoriels et la dynamique collective interdisciplinaire, dans une démarche d’ouverture culturelle et internationale.

4 - L’organisation optimisée des services supports en appui des services cliniques s’impose en matière d’amélioration de la qualité du service rendu ainsi qu’au regard des critères plus exigeants d’une nouvelle certification. C’est une démarche de management par la qualité qui constitue le levier de changement principal, mobilisant les ressources autour d’une culture de service et de résultat. La certification permet de s’assurer de la qualité et de la sécurité des soins, d’apprécier la dynamique des démarches d’amélioration mises en oeuvre et témoigne de l’implication des professionnels dans l’évaluation de leur pratiques.

5 - Le pilotage de la mise en oeuvre de ces programmes d’action dans une perspective de suivi et d’évaluation, au vu d’indicateurs et de tableaux de bord actualisés par un système d’information opérationnel, feront l’objet d’une mise à jour périodique et détaillée à la disposition des organes de décision et à la connaissance de tous les acteurs engagés dans ce projet collectif.
Des indicateurs qualité spécifiques et des critères d’évaluation des pratiques professionnelles permettront de mieux situer le niveau atteint de l’établissement dans sa démarche d’amélioration de la qualité au regard des attentes des usagers.

Qui sommes-nous ?

Le groupe hospitalier Paul Guiraud (deux sites distincts, Villejuif et Clamart) assure une mission de service public en psychiatrie adulte dans 11 secteurs de psychiatrie générale (5 se situent dans le Val-de-Marne et 6 dans les Hauts-de-Seine) qui desservent plus de 920 000 habitants, répartis sur 30 communes.
Il est l’un des trois hôpitaux psychiatriques les plus importants de France. Près de 21 000 patients y sont traités chaque année dont 80% en extrahospitalier. Il dispose pour cela de 32 unités de soins intra hospitalières et de 55 structures extrahospitalières. S’y ajoutent des unités pour malades difficiles (UMD) (69 lits), un service médico-psychologique régional (SMPR) à la prison de Fresnes (43 lits), un pôle addiction dont le CSAPA Liberté, une fédération de thérapies familiales, une fédération de spécialités médicales (pour les soins somatiques). 
Deux  instituts de formation sont rattachés au groupe hospitalier Paul Guiraud: un pour les infirmiers (I.F.S.I.) et un pour les aides-soignants (I.F.A.S.).

Le droit des patients

La loi du 4 mars 2002 dite loi Kouchner précise les relations entre les patients et les professionnels de santé. Elle intègre également la qualité du système de santé.

Chartes

La recherche

Le groupe hospitalier Paul Guiraud a un laboratoire de recherche en interne et collabore avec plusieurs centres à l'extérieur. Il développe aujourd'hui plusieurs thèmes.

En savoir plus

Offres d'emploi

2000 professionnels hospitaliers concourent à la prise en charge des patients hospitalisés et traités en soins ambulatoires.

Pour assurer la continuité des soins, PGV recrute :

Administratifs

Adjoint administratif - Secrétaire
Adjoint administratif pour le service des admissions - Service administratif et juridique de la patientèle
Adjoint des cadres pour le service des admissions
Assistant socio-éducatif - UHSA

Médico-techniques

Agent de bionettoyage
Masseur kinésithérapeute

Soignants

Infirmier hygiéniste

Techniques

Encadrant production alimentaire (patients et personnels)
Groupe hospitalier Paul Guiraud (GHPG) – 54, avenue de la République BP 20065 94806 Villejuif Cedex