DIM

Département d’information médicale (DIM)

Définition

Structure neutre et transversale, le département d’informations médicales (DIM) se situe à l'interface des groupes professionnels, des structures de l'établissement et des technologies de l'information. 

Missions
 
Il assure la cohérence du système d'information de la sphère médicale et gère la communication de celui-ci avec les autres systèmes d'information (administration, finances, etc.). La commission médicale d’établissement (CME) le contrôle par un conseil du DIM dont elle choisit les membres. Le DIM est responsable et garant des aspects éthiques et déontologiques de l'information médicale. Il veille activement à la confidentialité, la qualité et la disponibilité des informations. Indépendamment des informations nominales qui ne peuvent être communiquées à l'extérieur des services, les informations médicales sont la propriété des services et ne peuvent être diffusées en dehors du corps médical de chaque service ou département qu'avec l'accord exprès et limitatif du chef de service ou département.

Responsabilité
 
Chaque service a la responsabilité des données nominales qui ne peuvent servir qu'à des techniques de regroupement interne de l'information. Seules les personnes travaillant sous la responsabilité du chef de secteur et désignées par lui pourront accéder à l'enregistrement et à l'utilisation des données. Toute transmission d'information non prévue et organisée est exclue.

Qui sommes-nous ?

Le groupe hospitalier Paul Guiraud (deux sites distincts, Villejuif et Clamart) assure une mission de service public en psychiatrie adulte dans 11 secteurs de psychiatrie générale (5 se situent dans le Val-de-Marne et 6 dans les Hauts-de-Seine) qui desservent plus de 920 000 habitants, répartis sur 30 communes.
Il est l’un des trois hôpitaux psychiatriques les plus importants de France. Près de 21 000 patients y sont traités chaque année dont 80% en extrahospitalier. Il dispose pour cela de 32 unités de soins intra hospitalières et de 55 structures extrahospitalières. S’y ajoutent des unités pour malades difficiles (UMD) (69 lits), un service médico-psychologique régional (SMPR) à la prison de Fresnes (43 lits), un pôle addiction dont le CSAPA Liberté, une fédération de thérapies familiales, une fédération de spécialités médicales (pour les soins somatiques). 
Deux  instituts de formation sont rattachés au groupe hospitalier Paul Guiraud: un pour les infirmiers (I.F.S.I.) et un pour les aides-soignants (I.F.A.S.).

Le droit des patients

La loi du 4 mars 2002 dite loi Kouchner précise les relations entre les patients et les professionnels de santé. Elle intègre également la qualité du système de santé.

Chartes

La recherche

Le groupe hospitalier Paul Guiraud a un laboratoire de recherche en interne et collabore avec plusieurs centres à l'extérieur. Il développe aujourd'hui plusieurs thèmes.

En savoir plus

Offres d'emploi

2000 professionnels hospitaliers concourent à la prise en charge des patients hospitalisés et traités en soins ambulatoires.

Pour assurer la continuité des soins, PGV recrute :

Administratifs

Adjoint administratif - Secrétaire
Adjoint administratif pour le service des admissions - Service administratif et juridique de la patientèle
Adjoint des cadres pour le service des admissions
Assistant socio-éducatif - UHSA

Médico-techniques

Agent de bionettoyage
Masseur kinésithérapeute

Soignants

Infirmier hygiéniste

Techniques

Encadrant production alimentaire (patients et personnels)
Groupe hospitalier Paul Guiraud (GHPG) – 54, avenue de la République BP 20065 94806 Villejuif Cedex