Accueil > L'offre de soins > L'hygiène hospitalière > Notre politique de lutte contre les infections nosocomiales

Notre politique de lutte contre les infections nosocomiales

Pour lutter contre les Infections Nosocomiales appelées maintenant « Infections Associées aux Soins », le Centre Hospitalier Paul GUIRAUD est doté conformément à la législation en vigueur d’un Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) et d’une Equipe Opérationnelle d’Hygiène Hospitalière (EOHH) dynamique.
Le CLIN instance transversale dont le président est le Docteur Philippe-Raphaël URREA se compose des 18 membres légaux avec voix délibérative auquel s’associe chaque fois une dizaine d’invités permanents avec voix consultative.
Il se veut ainsi représentatif des différents professionnels et services de l’établissement, travaillant en réseaux coordonnés et interactifs.
Pour cela, il associe, représentants légaux, praticiens psychiatres ou somaticiens, professionnels paramédicaux, médico-techniques mais également des  représentants des usagers.
Il travaille en partenariat avec la chef de service de microbiologie de l’IGR, le Docteur CHACHATY qui participe aux séances du CLIN.
Ce comité se réunit 3 fois par an, sachant qu’un mois avant, une réunion préliminaire prépare les ordres du jour, coordonne et finalise les dossiers avec l’EOHH.
Le comité a fait le choix d’inviter le représentant des usagers à toutes les réunions, au-delà de la seule séance annuelle recommandée où sont discutés le rapport d’activité  et le programme d’action.


Les principales actions du comité sont :

-  La prévention des Infections Nosocomiales et la mise en œuvre des recommandations de bonnes pratiques de soins et d’hygiène

-  La surveillance des Infections Nosocomiales cliniques, microbiologiques, des Infections Associées aux Actes de Soins (IAA), des Infections Associées à l’environnement (IAE)
 La surveillance des prélèvements microbiologiques est contractualisée avec le laboratoire agréé « ALPABIO », en lien avec l’Institut Gustave Roussy.

-  La définition d’actions de formation et d’information à destination de tous les professionnels, en

lien avec l’IFSI dans le cadre de la formation initiale, le service de  formation continue et les services de l’établissement.

- L’évaluation périodique des pratiques professionnelles, permettant la mise en place d’actions correctives et l’élaboration du programme annuel d’action.

L’EOHH coordonne et met en place ce programme d’action. Elle se compose d’un temps  médical, d’un temps cadre hygiéniste et d’un temps infirmier, partagés avec d’autres missions institutionnelles.
Mme CORNIGUEL cadre supérieur de santé hygiéniste en est la responsable.
L’ensemble des membres de l’EOHH possède une formation universitaire en hygiène hospitalière, maitrise du risque nosocomial et qualité des soins.
L’EOHH assure elle-même son secrétariat ainsi que celui du CLIN.
L’évaluation nationale de l’activité des CLIN est mise en ligne par le ministère de la Santé à partir des informations et données fournies par leurs bilans d’activité et se traduit en « tableau de bord » constituant des indicateurs de qualité et sécurité des soins. 

Le tableau de bord comporte 4 scores avec 5 classes allant dégressivement de A à E :
-  Le score ICALIN : indice composite de l’activité de lutte contre les Infections Nosocomiales
-  Le score ICSHA : indice de consommation de solutions hydro alcooliques (SHA) utilisées en friction pour l’hygiène des mains.
-  Le score ICATB indice composite de bon usage des antibiotiques
-  Le SURVISO indicateur de surveillance des Infections du site opératoire, par des enquêtes d’incidence au niveau des services de chirurgie (non applicable aux établissements de psychiatrie).
-  Le score AGREGE : indicateur global intégrant les indicateurs précédents cumulés assortis de coefficient sur la formule suivante :
(ICALIN x 0,4) + (ICSHA x 0,3) + (ICATB) + (SURVISO)

Qui sommes-nous ?

Le groupe hospitalier Paul Guiraud (deux sites distincts, Villejuif et Clamart) assure une mission de service public en psychiatrie adulte dans 11 secteurs de psychiatrie générale (5 se situent dans le Val-de-Marne et 6 dans les Hauts-de-Seine) qui desservent plus de 920 000 habitants, répartis sur 30 communes.
Il est l’un des trois hôpitaux psychiatriques les plus importants de France. Près de 21 000 patients y sont traités chaque année dont 80% en extrahospitalier. Il dispose pour cela de 32 unités de soins intra hospitalières et de 55 structures extrahospitalières. S’y ajoutent des unités pour malades difficiles (UMD) (69 lits), un service médico-psychologique régional (SMPR) à la prison de Fresnes (43 lits), un pôle addiction dont le CSAPA Liberté, une fédération de thérapies familiales, une fédération de spécialités médicales (pour les soins somatiques). 
Deux  instituts de formation sont rattachés au groupe hospitalier Paul Guiraud: un pour les infirmiers (I.F.S.I.) et un pour les aides-soignants (I.F.A.S.).

Le droit des patients

La loi du 4 mars 2002 dite loi Kouchner précise les relations entre les patients et les professionnels de santé. Elle intègre également la qualité du système de santé.

Chartes

Offres d'emploi

2000 professionnels hospitaliers concourent à la prise en charge des patients hospitalisés et traités en soins ambulatoires.

Pour assurer la continuité des soins, PGV recrute :

Administratifs

Adjoint administratif - Secrétaire
Adjoint administratif pour le service des admissions - Service administratif et juridique de la patientèle
Adjoint des cadres pour le service des admissions
Assistant socio-éducatif - UHSA

Médico-techniques

Agent de bionettoyage
Masseur kinésithérapeute

Soignants

Infirmier hygiéniste

Techniques

Encadrant production alimentaire (patients et personnels)
Groupe hospitalier Paul Guiraud (GHPG) – 54, avenue de la République BP 20065 94806 Villejuif Cedex