Accueil > Actualités > Actualités

Actualités

14/10/2015

Publication de recherche

Attitude des personnels hospitaliers en santé mentale en France à l'égard de l'interdiction de fumer à l'hôpital
Publication de recherche à la fois médicale et infirmière par R de Beaurepaire, P Rat, N Hachimi, N Benslimane, F Djellil, D Lafarge, K Lalam, AL Lavazais and R Molimard.

Attitude des personnels hospitaliers en santé mentale en France à l’égard de l’interdiction de fumer à l’hôpital. (traduction du résumé de l’article « Attitudes towards a complete smoking ban among mental health hospital employees in France » paru dans le journal « Archives of Nursing Practice and Care » en août 2015)

Contexte : Inciter les patients hospitalisés en psychiatrie à arrêter de fumer devrait être un impératif éthique pour les équipes soignantes. Mais des études faites dans le monde entier ont montré que les équipes soignantes sont souvent réticentes pour appliquer les mesures interdisant de fumer, et que les attitudes psychologiques des infirmiers pouvaient même ruiner les efforts pour mettre en place ces mesures. Aucune étude n’a encore été faite en France évaluant les attitudes des personnels hospitaliers à l’égard d’une interdiction complète de fumer à l’hôpital.

Méthodes : Un jour donné, tous les employés en contact quotidien avec les patients ont été personnellement interrogés sur leur statut ou non de fumeur, sur l’attitude qu’ils auraient en cas d’interdiction complète de fumer à l’hôpital, sur leur opinion au sujet des conséquences qu’aurait sur le comportement des patients une interdiction complète de fumer, et, chez les fumeurs, sur leur volonté de changer leurs habitudes en cas d’une interdiction complète.

Résultats : Les 264 employés travaillant à l’hôpital le jour de l’étude ont tous répondu au questionnaire : 41,6% étaient des fumeurs, 84% étaient contre une interdiction de fumer, 90% pensaient qu’une interdiction complète aggraverait le comportement des patients, et, chez les fumeurs, 68% ont dit qu’ils refuseraient de modifier leurs habitudes de fumeurs en cas d’interdiction.

Conclusion : Dans les hôpitaux psychiatriques français, les employés qui travaillent au contact des patients ne sont pas préparés, et pour une large majorité sont opposés, à une interdiction complète de fumer. Une telle opposition généralisée constitue une barrière évidente pour l’application de mesures visant à réduire les risques du tabac. Les rôles possibles de la méconnaissance ou du déni des méfaits du tabac chez les employés des structures de santé mentale en France sont discutés. Il est clairement nécessaire de développer des programmes de formation pour les personnes travaillant dans les hôpitaux psychiatriques en France.



Citation : de Beaurepaire R, Rat P, Hachimi N, Benslimane N, Djellil F, Lafarge D, Lalam K, Lavazais AL, Molimard R.Attitudes towards a Complete Smoking Ban among Mental Health Hospital Employees in France. Arch Nurs Pract Care 2015;1(1):10-14.

Voir la totalité de la publication (version anglaise) (PDF, 311.88 Kb)

Qui sommes-nous ?

Le groupe hospitalier Paul Guiraud (deux sites distincts, Villejuif et Clamart) assure une mission de service public en psychiatrie adulte dans 11 secteurs de psychiatrie générale (5 se situent dans le Val-de-Marne et 6 dans les Hauts-de-Seine) qui desservent plus de 920 000 habitants, répartis sur 30 communes.
Il est l’un des trois hôpitaux psychiatriques les plus importants de France. Près de 21 000 patients y sont traités chaque année dont 80% en extrahospitalier. Il dispose pour cela de 32 unités de soins intra hospitalières et de 55 structures extrahospitalières. S’y ajoutent des unités pour malades difficiles (UMD) (69 lits), un service médico-psychologique régional (SMPR) à la prison de Fresnes (43 lits), un pôle addiction dont le CSAPA Liberté, une fédération de thérapies familiales, une fédération de spécialités médicales (pour les soins somatiques). 
Deux  instituts de formation sont rattachés au groupe hospitalier Paul Guiraud: un pour les infirmiers (I.F.S.I.) et un pour les aides-soignants (I.F.A.S.).

Le droit des patients

La loi du 4 mars 2002 dite loi Kouchner précise les relations entre les patients et les professionnels de santé. Elle intègre également la qualité du système de santé.

Chartes

La recherche

Le groupe hospitalier Paul Guiraud a un laboratoire de recherche en interne et collabore avec plusieurs centres à l'extérieur. Il développe aujourd'hui plusieurs thèmes.

En savoir plus

Offres d'emploi

2000 professionnels hospitaliers concourent à la prise en charge des patients hospitalisés et traités en soins ambulatoires.

Pour assurer la continuité des soins, PGV recrute :

Administratifs

Adjoint administratif - Secrétaire
Adjoint administratif pour le service des admissions - Service administratif et juridique de la patientèle
Adjoint des cadres pour le service des admissions
Assistant socio-éducatif - UHSA

Médico-techniques

Agent de bionettoyage
Masseur kinésithérapeute

Soignants

Infirmier hygiéniste

Techniques

Encadrant production alimentaire (patients et personnels)
Groupe hospitalier Paul Guiraud (GHPG) – 54, avenue de la République BP 20065 94806 Villejuif Cedex